Fluency News Francês #46

Fique ligado nas principais notícias do mundo e pratique seu francês com o Fluency News!

46
Ouça também pelas plataformas digitais:
Receba notificações e baixe o material!
Fluency News Francês #46
Quero receber tudo!
Não perca os próximos!
Seja avisado(a) sempre quando sair novos episódios e materiais!
Quero ser avisado!

Phrasal Verb lorem ipsum!

Leitura de 
17 min

Salut tout le monde !

Sejam bem-vindos e bem-vindas a mais um episódio da nossa série de podcasts, o Fluency News! Aqui, você vai treinar a sua escuta e ficar por dentro do que está acontecendo no mundo, sempre com as três principais notícias da semana, tudo em francês! Ao longo do episódio, nós também adicionamos explicações em português das coisas que achamos que precisam de mais atenção, assim você não perde nenhum detalhe!

No episódio desta semana, nós falamos sobre a crise na fronteira entre a Polônia e a Bielorrúsia, sobre o navio com mais de 800 imigrantes que finalmente aportou na Itália e sobre as emissões de CO2 que voltam a aumentar rapidamente. Nós também falamos sobre uma mulher lutando contra o Talibã através da educação.

Nós temos uma nova página de dicas de francês no Instagram, vá conferir! @fluencytvfrances

Toda semana temos um novo episódio do Fluency News, não deixe de escutar! À plus!

Este episódio foi escrito por Lívia Pond.

Transcription de l'épisode:

Quoi de neuf, les gars ! Comment allez-vous aujourd'hui ? Je suis Tess, et vous écoutez Fluency News, la série de podcasts de Fluency Academy qui parle de l’actualité. Ici, nous partageons certaines des histoires les plus pertinentes de la semaine, et nous en apprenons un peu plus sur les structures et expressions uniques de la langue française.

Avant de nous plonger dedans, permettez-moi de vous rappeler d’aller faire un tour sur fluencytv.com, pour avoir accès à la transcription de cet épisode et à toutes nos sources. Vous y trouverez également plus de mille leçons gratuites, dans sept langues différentes ! Très bien, maintenant commençons. 

La Pologne a renforcé la sécurité le long de sa frontière avec la Biélorussie et a accusé Minsk d'encourager les migrants du Moyen-Orient et d'Afrique à entrer dans l'Union européenne, apparemment dans le but de se venger des sanctions occidentales contre le président de longue date Alexandre Loukachenko.

C’est dans un climat particulièrement tendu qui a déjà laissé des personnes piégées entre les deux frontières et qui a fait au moins huit morts par exposition, que les autorités biélorusses ont escorté un millier de personnes vers la frontière polonaise.

Ces événements semblent marquer l'escalade d'une crise qui gronde depuis des mois.

M. Loukachenko, qui a lancé une campagne de répression contre la dissidence au Belarus, après avoir remporté un sixième mandat lors d'une élection présidentielle contestée en août dernier, a nié à plusieurs reprises les accusations de l'UE.

Les vidéos publiées par les médias biélorusses lundi montrent des gardes-frontières biélorusses armés en tenue de combat guidant la rangée de personnes, dont des familles avec des enfants, avançant le long d'une autoroute en direction d'une forêt qui longe la région polonaise de Podlaskie.

Des vidéos ont ensuite montré l’impasse à la frontière, où les gardes-frontières polonais auraient utilisé des gaz lacrymogènes pour repousser les gens alors que certains dans la foule tentaient de couper les fils barbelés ou de renverser les clôtures pour se rendre de l’autre côté.

Dans la soirée, des centaines de personnes avaient monté des tentes et allumé des feux de camp dans une zone frontalière boisée, ce qui laisse penser que les affrontements pourraient se répéter dans les jours à venir, les autorités polonaises ayant promis d'empêcher les personnes de traverser le pays depuis le Belarus.

Em francês é estranho  falar « mille personnes », como falamos em português “mil pessoas”. É muito melhor falar “un millier de personnes” quando quisermos nos referir a mais ou menos mil pessoas ou qualquer outra coisa. Se tiver milhares de alguma coisa, aí falamos « des milliers de », mas não « des milliards de »! Cuidado com isso. « Des milliards de » em francês corresponde a « bilhões de » em português. E pra falar um milhão ou milhões de, aí fica mais fácil e semelhante: un million ou des millions.

Toujours autour de la question des migrants, un navire humanitaire allemand transportant plus de 800 migrants secourus, dont quinze très jeunes enfants, a accosté dans un port sicilien dimanche. Le navire a reçu l'autorisation des autorités italiennes, après plusieurs jours d'attente en mer Méditerranée.

L'association caritative Sea-Eye a déclaré que le navire Sea-Eye 4 avait été affecté au port de Trapani, dans l'ouest de la Sicile, samedi soir. La plupart des adultes devaient être transférés sur d'autres navires pour une quarantaine préventive contre le COVID-19, tandis que quelque 160 mineurs, dont des bébés et des enfants de moins de 4 ans, devaient être emmenés dans des refuges à terre.

La plupart des passagers venaient de pays d'Afrique de l'Ouest, d'Égypte ou du Maroc, a déclaré Giovanna di Benedetto, une responsable de Save the Children en Italie.

Des cris de joie des personnes à bord du Sea-Eye 4 ont pu être entendus sur le quai de Trapani lorsque le navire s'est approché, a rapporté la chaîne de télévision SkyTG24.

Environ la moitié des migrants ont pu être sauvés du naufrage d'une embarcation en bois le 4 novembre, tandis que les autres passagers ont été repêchés dans la mer au cours d’opérations distinctes.

Les responsables du Sea-Eye ont déploré que Malte, une nation insulaire de l'Union européenne située en Méditerranée centrale, n'ait pas répondu au signal de détresse du bateau pourtant localisé dans sa propre zone de recherche.

Samedi, le Sea-Eye 4 a reçu une livraison de nourriture et de couvertures en attendant de savoir où les migrants pourraient débarquer. Les médecins à bord du Sea-Eye 4 avaient traité 25 personnes pour hypothermie, mal de mer et hypertension, ainsi que pour des blessures liées à des actes de torture.

Le nombre de migrants qui traversent la dangereuse Méditerranée centrale a bondi cette année, atteignant plus de 54 000.

[« Avoir le mal de mer », literalmente “ter o mal do mar” em português, se refere a aquele enjoo que as pessoas podem sentir quando estão em um barco no mar. Por exemplo: Je n’aime pas le bateau car j’ai le mal de mer. Não gosto de barcos porque fico enjoado. Se quisermos falar de qualquer estado de enjoo, que seja no mar ou não, falamos em francês “avoir la nausée”.]

Dans les nouvelles qui concernent l’environnement, les émissions de dioxyde de carbone augmentent à nouveau rapidement. 

D'après une étude, les émissions mondiales de dioxyde de carbone ont rebondi après les restrictions mises en place contre le COVID-19 et devraient atteindre cette année des niveaux proches de ceux d'avant la pandémie.

Cette constatation troublante intervient alors que les dirigeants du monde entier se réunissent à Glasgow dans le cadre de la conférence COP26 sur le climat, dans une ultime tentative pour éviter un dangereux réchauffement de la planète. L'analyse a été réalisée par le Global Carbon Project, un consortium de scientifiques du monde entier qui produit, collecte et analyse des données sur les gaz à effet de serre.

La rapide reprise économique mondiale a entraîné une forte hausse de la demande d'énergie, et le système énergétique mondial est toujours extrêmement dépendant des combustibles fossiles.

Le plus inquiétant est la tendance à la hausse à long terme des émissions de CO₂ provenant du pétrole et du gaz, et la croissance des émissions de charbon de cette année, qui, ensemble, sont loin de tendre vers le zéro émission nette d'ici 2050.

Les émissions liées à la consommation mondiale de charbon étaient en baisse avant le début de la pandémie, mais elles ont fait un bond en arrière cette année. D’autre part, celles liées à la consommation de gaz ont retrouvé la tendance à la hausse observée avant la pandémie.

Les émissions de CO₂ liée à la consommation mondiale de pétrole restent quant à elles bien inférieures aux niveaux d'avant la pandémie, mais elles devraient augmenter dans les années à venir, le transport routier et l'aviation se remettant des restrictions liées au COVID.

O que significa esse «zéro émission nette »? Esse termo é aquele famoso Net zero, que costumamos ouvir quando se trata de aquecimento global. O objetivo Net zero pretende chegar daqui 2050 a uma balança entre as emissões de dióxido de carbono produzidas e eliminadas da atmosfera. Concretamente isso significa que uma empresa ou um governo tem que investir em maneiras de tirar tanto dióxido de carbono da atmosfera quanto ele produz. Uma possível alternativa  seria plantar árvores, por exemplo. O maior desafio desse objetivo Net Zero é que não é tão fácil de tirar dióxido de carbono da atmosfera em grande escala.

Maintenant, voyons quelques bonnes et inspirantes nouvelles ! Lorsque les talibans ont pris le pouvoir en Afghanistan, il a été ordonné aux filles et aux jeunes femmes de ne pas se rendre à l'école. Ne voyant aucune solution, une femme a décidé d'agir. L'école en ligne d'Angela Ghayour compte désormais près de 1 000 élèves et plus de 400 enseignants bénévoles.

Angela avait tout juste huit ans lorsque la guerre civile a éclaté en Afghanistan, en 1992. Sa famille a fui leur maison à Herat, dans l'ouest du pays, pour se réfugier en Iran. Pendant les cinq années qui ont suivi, Angela n'a pas pu aller à l'école, en raison du statut de visa temporaire de la famille qui ne lui permettait pas d’être scolarisée.

"C’était assez courant à l'époque que les enfants afghans qui avaient fui en Iran ne puissent pas aller à l'école simplement parce qu'ils n'avaient pas les bons documents", se souvient Angela.

Au bout de cinq ans, le père d'Angela a finalement réussi à obtenir les documents adéquats et sa fille a pu rentrer à l’école. À l'âge de 13 ans, elle a compris qu'elle avait une vocation.

Tous les jours, après l’école, Angela rentrait chez elle et donnait des cours à 14 autres enfants afghans, tous dans l’impossibilité d’être scolarisé. 

Des années plus tard, après la chute des talibans, Angela est retournée en Afghanistan et s'est formée pour enseigner dans le secondaire, avant de s'installer aux Pays-Bas, puis finalement au Royaume-Uni.

Comme beaucoup, Angela s'est sentie impuissante en assistant aux événements qui se sont déroulés dans son pays d'origine au cours des derniers mois. 

Les Talibans ont pris le pouvoir, et en ce qui semble être un instant, deux décennies de progrès dans l'éducation des femmes ont été mises en sérieux péril. Les talibans affirment que les restrictions imposées aux femmes qui travaillent et aux filles qui étudient sont seulement "temporaires" et n'existent que pour garantir que tous les lieux de travail et d'apprentissage soient "sûrs" pour elles.

Misérable à l'idée que les filles soient une fois de plus privées d'éducation, Angela s'est sentie obligée d'agir. Elle a ainsi fondé l'école Herat en ligne, une ressource éducative pour les femmes et les filles afghanes. Elle a publié un message sur Instagram demandant l'aide de tout enseignant expérimenté, et depuis ce premier message, près de 400 volontaires ont rejoint le programme. Via Telegram ou Skype, ils proposent plus de 170 cours en ligne différents, dans des domaines aussi variés que les mathématiques, la musique, la cuisine ou la peinture. La plupart des enseignants sont originaires d'Iran et travaillent entre deux et huit heures par jour.

"J'ai le sentiment que cette école est le résultat de toutes mes douleurs, mes agonies et mes expériences", a déclaré Angela.

"Notre devise est : le stylo au lieu du fusil".

Ensemble, les bénévoles soutiennent près de 1 000 élèves. 

Ces dernières semaines, des nouvelles positives ont été annoncées pour les étudiantes dans le nord du pays, où les filles ont réintégré les écoles secondaires dans cinq des 34 provinces.

Les jeunes femmes inscrites dans des universités privées, mais pas dans des établissements publics, ont également été autorisées à revenir.

La situation reste sombre dans le pays, mais il semble qu'il y ait encore de l'espoir. 

Et c'est ici que nous allons terminer l'épisode d'aujourd'hui, les amis.

Se você quiser ter aulas de qualquer um dos 7 idiomas que ensinamos - inglês, espanhol, francês, italiano, alemão, japonês e mandarim - com os melhores experts em fluência de idiomas do mundo, se inscreva na nossa lista de espera! Assim você vai ficar sabendo quando abrirem novas vagas nas turmas. Pra não ficar de fora, é só apertar o link na descrição desse episódio e fazer a sua inscrição 100% gratuita (leva uns 15 segundinhos).

N'oubliez pas qu'il y a un nouvel épisode de Fluency News chaque semaine, et qu'être quotidiennement en contact avec la langue que vous apprenez est essentiel pour garantir votre succès, alors…nous vous y attendons. A bientôt ! Tchau !

Sources:

Poland ups security on Belarus border amid fears of major breach
https://www.aljazeera.com/news/2021/11/8/poland-ups-security-on-belarus-border-amid-fears-of-major-breach
https://www.theguardian.com/world/2021/nov/08/belarus-escorts-hundreds-of-migrants-towards-polish-border
https://www.reuters.com/world/europe/poland-fears-major-incident-migrants-belarus-head-border-2021-11-08/

Italy: 800 migrants on board German rescue ship reach Sicilian port
https://www.dw.com/en/italy-800-migrants-on-board-german-rescue-ship-reach-sicilian-port/a-59744534
https://www.bloomberg.com/news/articles/2021-11-07/german-rescue-boat-with-800-migrants-aboard-heads-to-sicily
https://apnews.com/article/europe-migration-sicily-8b21e9e4d3cf5c8fb73e435e9546043e

Despite dropping last year, global emissions are almost back to pre-pandemic levels
https://www.sbs.com.au/news/despite-dropping-last-year-global-emissions-are-almost-back-to-pre-pandemic-levels/1bbd50e1-a1a9-4326-9d33-df793e1c7aaa
https://www.dw.com/en/global-co2-emissions-rebound-to-near-pre-pandemic-levels-study/a-59715004

The teacher defying the Taliban on girls' education
https://www.bbc.com/news/world-asia-59063624

Tess Boss
Salut ! Je suis Tess! Sou sua professora de francês da Fluency Academy.
Nome do autor
Hey guys! Eu sou a Becca, teacher de inglês na Fluency Academy!
Nome do autor
Hey guys! Eu sou a Becca, teacher de inglês na Fluency Academy!
Assine nossa newsletter!
Não perca nenhuma novidade da Fluency Academy!

Não perca nenhuma novidade da Fluency Academy!

Preencha os campos ao lado:
Obrigado por
Se
Inscrever!

Assinatura confirmada! Agora você receberá todas nossas novidades e materiais exclusivos em seu email.

Não perca nenhuma novidade da Fluency Academy!

Preencha os campos ao lado:
Oops! Something went wrong while submitting the form.

E aí, curtiu a aula?
Não fique de fora da nossa turma de verão!

Conheça a maior escola online do Brasil e junte-se a outros 30 mil alunos.

Garanta sua vaga

Nova turma aberta! Garanta sua vaga!

Entre para a fila de espera e garanta uma vaga para a próxima turma do dia 05/10/2020.

Matricule-se
Acesse o link abaixo e garanta uma vaga para a próxima turma.
Venha fazer parte da Fluency Academy!
No items found.
Playlist
Now playing: 
Fluency News Francês #46
Fluency News
50+ podcasts
Recomendados para você!

Materiaismaisbaixados!

The Fluency Hacking Method
O guia definitivo de aprendizado de idiomas!
Baixar Material
Dicionário de Phrasal Verbs
Ebook de Inglês
Baixar Material
Guia prático de reduções de inglês
Walk 'n' Talk Especial #02
Baixar Material
Inglês Nativo?
Palavras que você aprendeu e que ninguém fala
Baixar Material

Bora para a próxima aula!

Next Class!
Confira nossos 
últimos podcasts!
Confira nossas 
últimas LIVES!
#Agora no Instagram
Inglês
Francês
Espanhol
Alemão
Italiano

Escute os episódios dos nossos podcast do seu idioma favorito!

Spotify - InglêsSpotify - EspanholSpotify - FrancêsSpotify - ItalianoSpotify - Alemão
This is some text inside of a div block.
This is some text inside of a div block.
This is some text inside of a div block.
This is some text inside of a div block.
1.1
982
Cookie Talk

Nós utilizamos cookies para aprimorar sua navegação e personalizar sua experiência dentro do FluencyTV!

Acessar meu Curso
Fazer Login
Ainda não é nosso aluno?
Entre em nossa fila de espera!